Visite Rome logo version française versione italiana Accueil

Napoléon et les Bonapartes à Rome

[ Δ ] visites guidées -> Rome au XIXème siècle

Museo Napoleonico

Rome fut considérée par Napoléon, seconde seulement à Paris et la conquête de la «ville éternelle» devait porter au couronnement de son grandiose rêve impérial. Et pourtant, Napoléon n'eut jamais l'occasion de visiter la capitale de l'Empire Romain.
Au terme de la gloire et des fastes impériaux, marqué par la bataille de Waterloo, Rome représenta pour de nombreux membres de la famille Bonaparte le lieu où fut consumée la période de l'ombre et de la diaspora.
Le rapport entre Rome et les Bonaparte commence aux premières lueurs de l'époque napoléonienne quand, à la suite de la victorieuse Campagne d'Italie conduite par le jeune Bonaparte, les Etats Pontificaux furent contraints à se plier à la paix de Tolentino, à reconnaître la République Française et surtout à accepter comme ambassadeur Joseph, frère aîné de Napoléon.

Napoleon et le Palais du Quirinal
Le palais du Quirinal fut choisi comme seconde résidence impériale pour accueillir l'empereur des français, son épouse Marie Louise d'Autriche et leur fils, qui avait reçu le titre symbolique de «Roi de Rome». L'architecte Raphaël Stern projeta de considérables travaux d'aménagement à l'occasion de la visite du couple impérial prévue en 1812, mais la tragique campagne de Russie empêcha encore une fois Napoléon de venir à Rome.
Le programme iconographique de la nouvelle décoration tendait à assimiler l'Empire Napoléonien à l'Empire Romain. A ces fins furent évoqués les fastes impériaux, la justice de Trajan, les dieux protecteurs de Rome. Le parallèle avec les grands héros du passé permit d'exalter la grandeur de Napoléon.
La «prise» de Rome représentait, selon la vision de Napoléon, un élément de continuité et de légitimation du pouvoir impérial.

Les Bonapartes à Rome, quelques dates:
1797/98: Joseph s'installe à Rome avec son épouse Giulia Clary. Il est ambassadeur auprès du Saint Siège.
1802: le général Murat, époux de Caroline Bonaparte, est en voyage vers Naples.
1803: Le Cardinal Fesh, frère de Laetitia, est nommé ambassadeur de France auprès du Saint Siège. Après la chute de l'Empire il se retire dans le Palais Falconieri de la Via Giulia.
1804: Lucien quitte Paris après un dispute avec Napoléon, son frère. C'est à cette occasion qu'il s'installe à Rome avec sa nouvelle épouse Alexandrine de Bleschamp. En 1814 le Pape Pie VII lui accorde le titre de Prince du Canino.
1815: Pauline Bonaparte s'installe définitivement à Rome. Elle avait épousé le Prince Camille Borghese en 1803, ce qui lui valu le titre de Princesse Romaine. En 1816 elle achète la Villa Gonzaga à Porta Pia. Aujourd'hui la «Villa Paolina» est le siège de l'Ambassade de France auprès le Saint-Siège.
1818: Madame Mère Laetitia achète le palais Bonaparte sur la Place de Venise. C'est là qu'elle meurt en 1836.
1823: Gérôme, roi de Westfalia et Louis roi de Hollande avec son épouse Ortensia Beauharnais s'installent à Rome.

Itinéraire

En partant du le Palais du Quirinal nous suivrons les traces des Bonaparte en arpentant le quartier du Champs de Mars. Le parcours se conclura avec la visite du Musée Napoléonien.

Informations supplémentaires

Durée de la visite: environ 3 heures.
Prestation du guide: de 20 à 3 euros par adulte, selon le nombre de participants, 10 euros par mineur.
Billet d'entrée au Musée Napoléonien: 5 euros.
A l'intérieur: Bookshop.
accessibile ai disabili

Demandez le directement aux guides...

Contactez nos guides pour plus d'informations sur nos visites guidées, pour un devis ou pour vous inscrire.
Merci de vérifier que notre réponse ne soit pas dans votre "spam, pourriel ou indésirables"


Tel: (+39) 377.49.28.708 Email: guidesvisiterome@gmail.com - Valid XHTML 1.0 Transitional